Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 – Échapper aux voies du monde (Colossiens 3)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous déjà entendu dire que les riches sont avides ? Cela vous semble-t-il correct ? Si les riches sont déjà riches, pourquoi voudraient-ils avoir encore plus ? Ou alors, s’agit-il d’une référence à une époque où les riches n’étaient pas riches ? S’il s’agit d’une référence à une époque où les riches étaient pauvres, pourquoi alors ne serait-il pas plus précis de dire que les pauvres sont avides ? Pensez à la fois dans votre vie où vous aviez le moins d’argent. L’argent était-il un point de focalisation ? Je sais que ma femme et moi étions beaucoup plus focalisés sur l’argent quand nous nous sommes mariés et que nous étions très pauvres. Notre étude de cette semaine traite du fait d’être différent du monde et d’éviter de focaliser sur l’argent. Je pense que c’est une étude utile à chacun, que vous vous sentiez riche ou pauvre. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage sur les points de focalisation !
 
I.  Le bon point de focalisation
 
1.     Lisez Colossiens 3.1. Qui sont les gens qui ont été « réveillés avec le Christ » ? (Il semble s’agir d’une référence au baptême. Si vous acceptez Jésus comme le Dieu qui est devenu humain, qui a vécu une vie parfaite, qui est mort pour nos péchés et qui est ressuscité dans la vie éternelle pour reprendre sa position céleste, alors ce message est pour vous ! Il s’agit d’un message pour ceux qui sont déjà sauvés.)
 
a.      Que signifie « cherchez les choses d’en haut » ?
 
2.     Lisez Colossiens 3.2. Il nous est maintenant dit de focaliser notre esprit sur les choses d’en haut. Nous est-il demandé de faire deux choses différentes ? (Je pense à mon esprit comme étant le siège de la logique, et à mon cœur comme le siège de mon émotion. Peut-être nous est-il dit de focaliser tant notre logique que nos émotions sur « ce qui est en haut ».)
 
a.      Selon vous, quelles sont les pensées ou émotions qui sont impliquées ici ?
 
3.     Lisez Colossiens 3.3-4. Quel est notre avenir ? (Nous apparaîtrons avec Jésus en gloire dès lors que notre vie est maintenant « cachée avec » lui.)
 
a.      Pourquoi notre salut devrait-il diriger notre point de focalisation dans la vie ? (Nous devons nous focaliser sur les choses qui sont en haut, et pas sur des choses terrestres, parce que nous sommes morts aux choses terrestres.)
 
b.      Dans quelle mesure pensez-vous à votre avenir ? (J’espère que nous pensons davantage à notre avenir qu’à notre passé. Dieu nous enseigne que l’avenir pour ceux qui sont sauvés est avec lui au ciel. Ainsi, nous devons nous focaliser sur cet avenir !)
 
c.      Que cela dit-il relativement à la gestion chrétienne de la vie ? (Rappelez-vous que lorsque nous avons discuté de Luc 12.16-21, l’histoire du riche paysan qui mourut, son problème était qu’il se préparait à un avenir sur la terre et non à un avenir au ciel.)
 
d.      Cette préoccupation de l’avenir est-elle limitée aux Chrétiens ? (Pensez à toutes les cultures païennes qui, dans leurs rituels funéraires, essayent de transférer des armes, des richesses et d’autres choses pour une utilisation future par la personne décédée.)
 
4.     Lisez Colossiens 3.5 (version BFC). Maintenant nous obtenons des détails très clairs. Que sommes-nous supposés « faire mourir » ?
 
a.      La suggestion de faire mourir ces choses a-t-elle une relation quelconque avec le fait que nous sommes morts avec Jésus et nous focalisons ainsi sur la vie éternelle ? (Je pense que c’est exactement ce qui est dit ici. Nous devons laisser ces choses derrière nous.)
 
b.      Selon vous, ces textes semblent-ils parler principalement de deux choses : les péchés d’ordre sexuel et l’avarice ? Ou alors, voyez-vous « l’impureté » et « les mauvais désirs » comme étant quelque chose de plus large que les péchés d’ordre sexuel ?
 
i.       Dès lors que notre série d’études traite de la gestion chrétienne de la vie, quel est le problème spécifique avec « l’avarice » ? (L’épître aux Colossiens dit que « c’est de l’idolâtrie ».)
 
(1)   Comment est l’idolâtrie d’avarice ? (Le problème central avec l’avarice est que nous dépendons de notre argent plutôt que de Dieu. Dieu nous a sauvés par la grâce, et ainsi nous devons vivre par sa grâce !)
 
c.      Comment devons-nous faire mourir toutes ces choses ? Quelle approche concrète suggère la Bible ? (Cela nous ramène à Colossiens 3.1-2 qui nous dit de focaliser notre esprit sur « ce qui est en haut », plutôt que sur les choses que nous essayons de faire mourir.)
 
i.       Pouvez-vous contrôler votre esprit ou votre cœur ? (C’est là que nous avons spécialement besoin de l’aide de l’Esprit saint.)
 
II.  La colère à venir
 
1.     Lisez Colossiens 3.6. Pourquoi ces choses « terrestres » sont-elles la cause de la colère de Dieu à venir ? (Elles sont en conflit avec le règne de Dieu, avec « ce qui est en haut ». Nous sommes sauvés ! Pourquoi devrions-nous continuer avec ces choses qui amèneront Dieu à détruire les méchants ?)
 
2.     Lisez Colossiens 3.7-8. Hier j’ai eu une intense conversation avec une connaissance qui voulait me convertir au catholicisme. Dans notre discussion sur les doctrines de l’Église catholique qui m’empêchent d’en être un membre, l’une d’entre elles dont nous avons discuté était ma vision simple de la grâce. Ma connaissance a cité la Bible comme disant que les démons croient également en Jésus (Jacques 2.19). Selon vous, cette liste de choses dont nous devons nous débarrasser dans notre vie est-elle une question de salut ? (Mon ami catholique ne m’a pas donné de citation biblique ou une citation complète. Jacques dit que les démons croient « et tremblent ». Bien entendu, les démons ne croient pas en Jésus comme leur Sauveur. La liste de Colossiens est une liste des choses à faire pour ceux qui sont déjà sauvés – mettre leurs actions en phase avec leur nouvelle relation avec Jésus.)
 
3.     Lisez Colossiens 3.9-10. Nous avons précédemment discuté du besoin de la puissance de l’Esprit saint pour mettre nos pensées et nos actions en phase avec notre nouvelle vie. Quel outil mentionnent ces versets pour nous aider à nous transformer à la ressemblance de notre Créateur ? (La connaissance. L’étude de la Bible est importante pour que ces changements soient effectifs dans notre vie.)
 
a.      Selon vous, pourquoi ce verset relève-t-il le mensonge comme un problème qui doit être éliminé ? (Considérez la référence à la connaissance. Le mensonge nuit spécifiquement à notre capacité de bien comprendre les choses.)
 
4.     Lisez Colossiens 3.11. Quoi d’autre devrait changer dans notre vie ? (Nous devons mettre fin aux préjugés.)
 
a.      Ce texte réfère clairement au préjugé racial. Quels autres préjugés couvre également ce texte ? Quel type de préjugé est inclus dans « ni esclave ni homme libre » ? (Le préjugé économique. Le préjugé de classe sociale. Cela va dans les deux sens : nous ne devons pas avoir de préjugé envers les pauvres ; nous ne devons pas avoir de préjugé envers les riches.)
 
5.     Lisez Colossiens 3.12. Peut-être vous demandez-vous si nous avons perdu de vue le sujet de la gestion chrétienne de la vie. Ces vertus ont-elles une quelconque relation avec la gestion chrétienne de la vie ? (Elles semblent être la base émotionnelle de la gestion chrétienne de la vie – la tendresse, la bonté et l’humilité.)
 
6.     Lisez Colossiens 3.13. Existe-t-il un lien entre le pardon et la gestion chrétienne de la vie ? (On est naturellement moins incliné à aider quelqu’un qui a fait des erreurs. Je ne suggère pas que l’amour « sévère » n’est jamais la solution, mais je sais que Dieu me pardonne régulièrement pour les mêmes péchés.)
 
7.     Lisez Colossiens 3.14. Quelle est l’attitude principale qui fait que ces autres attitudes fonctionnent ensemble ? (L’amour.)
 
III.  L’Esprit saint
 
1.     Lisez Jean 14.16-17. Qu’est-ce qui constitue une part essentielle du fait de vivre une nouvelle vie et de laisser l’ancienne vie derrière soi ? (L’Esprit saint vivant en nous.)
 
2.     Lisez Jean 16.7-13. Quelle est la clé d’un changement de notre esprit et de notre cœur pour refléter le genre de caractère et d’actions que nous avons étudiés dans cette étude ? (L’Esprit saint. Nous ne pouvons pas changer notre cœur ou notre esprit. Mais l’Esprit saint qui vit en nous le peut.)
 
3.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous changer votre point de focalisation vers l’avenir et vers votre nouvelle vie avec Jésus ? Voulez-vous demander à l’Esprit saint de vivre en vous et de rendre ces changements possibles ? Pourquoi ne pas le demander à Dieu maintenant ?
 
IV.    La semaine prochaine : Intendants après l’Éden.
 

faire un don