Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 – Le salut et les temps de la fin (Jean 14, Romains 10, Apocalypse 22)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Qu’est-ce qui différentie le véritable christianisme de chaque autre système de croyances religieuses dans le monde ? La différence est que les Chrétiens comprennent qu’ils sont sauvés par la foi seule, et non par leurs œuvres. Les autres systèmes religieux impliquent certaines formes d’œuvres pour « purifier » votre vie ou pour faire plaisir au dieu que vous servez. Le véritable christianisme est spécialement difficile pour ceux qui vivent dans une culture qui croit que le travail acharné sera récompensé par le succès. Comment pouvez-vous avoir une philosophie de travail qui est si opposée à votre théologie ? C’est difficile. C’est la raison pour laquelle tant de Chrétiens servent involontairement Satan quand ils écrivent des articles qui suggèrent que les Chrétiens qui n’atteignent pas leur norme religieuse sont perdus. Débutons notre étude de la Bible et voyons quelle est la différence entre le salut et le cheminement chrétien vers la sainteté !
 
I.  Le chemin vers le salut
 
1.     Lisez Jean 14.1-4. Si vous étiez présent(e) à écouter Jésus, que devriez-vous immédiatement vous demander ? (J’essayerais d’être sûr de connaître « le chemin » où Jésus va aller.)
 
2.     Lisez Jean 14.5. Comment évaluez-vous la question de Thomas ? (Je lui donnerais la meilleure note. Avez-vous remarqué qu’un étudiant sans prétention posera la question qu’ont en tête tous les autres ?)
 
3.     Lisez Jean 14.6. Thomas croit que la réponse à sa question est une destination géographique. C’est ce que j’aurais conclu si j’étais assis à côté de Thomas. Selon Jésus, quel est « le chemin » où il va ? (Il ne s’agit pas d’une place, mais d’une personne : par l’intermédiaire de Jésus. Le chemin vers le ciel est par Jésus.)
 
4.     Lisez Romains 10.1-2. Ces Israélites sont-ils des travailleurs acharnés ? (Oui ! En les voyant vous diriez qu’ils sont « obéissants ». Ils sont sur le « droit chemin ».)
 
a.      Y a-t-il quelque chose qui ne va pas dans cela ? (Ils ne sont pas correctement éduqués. Ils ne comprennent pas les voies de Dieu.)
 
5.     Lisez Romains 10.3-4. Quel est le défaut de connaissance de ces disciples de Dieu zélés ? (Ils pensent que la justice provient de leurs propres œuvres.)
 
a.      Sont-ils rebelles contre Dieu ? (Oui. Aussi étrange que semble être ce terme, la Bible nous dit qu’ils ne se sont pas « soumis » à « la justice de Dieu ».)
 
b.      Le fait de garder la loi est-il le chemin de la justification ? (Non. Cela dit que « Christ est la fin de la loi », de telle sorte que la loi ne peut pas être le chemin de la justification. Au lieu de cela, la Bible dit : « pour que la justice soit à quiconque croit ».)
 
6.     Lisez Romains 10.9-11. Comment est décrite cette croyance qui nous sauve ? (Vous confessez que Jésus est Dieu. Vous croyez que par la vie, la mort et la résurrection de Jésus vous êtes sauvé(e). Cette confession et cette croyance constituent le chemin vers le ciel. Si vous faites confiance à Jésus pour votre salut, vous ne serez jamais « pris de honte ».)
 
7.     Revenons un peu en arrière et lisons un texte que nous avons étudié récemment. Lisez Apocalypse 22.12-15. Qu’ont fait les justes qui possèdent un laisser-passer pour entrer au ciel ? (Ils ont lavé leurs robes. Apocalypse 7.14 explique très clairement ce que cela signifie : « Ils ont lavé leurs robes, ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau ». Ils s’appuient sur la vie parfaite et sur la mort expiatoire de Jésus.)
 
a.      Lisez à nouveau Apocalypse 22.15. Qu’ont fait les méchants ? (Toute une liste de péchés.)
 
b.      Ceux qui possèdent un laisser-passer pour le ciel ont-ils fait les mêmes choses ? Ces choses pourraient-elles les décrire ? (Apparemment cela n’a aucune pertinence, puisque la Bible ne le dit pas. Nous ne savons pas quels péchés spécifiques ont été « lavés » au travers des robes de justice. Deux choses nous sont dites : ces œuvres nous donnent le droit à la mort éternelle. Laver votre robe dans la justice de Jésus (quelle que soit la condition d’origine de votre robe) vous donne un laisser-passer pour le ciel. Les sauvés comprennent et acceptent cela (voir Romains 10.2-3).)
 
8.     Lisez Matthieu 7.21. Ce texte jette-t-il un doute sur notre compréhension de ce que nous avons lu ? (C’est possible. Il faut donc que nous le comprenions.)
 
9.     Lisez Matthieu 7.22-23. Ces gens, auxquels le ciel sera refusé, ne font-ils que parler ? (Non. Ils ont fait un travail énorme. Ces œuvres sont plus impressionnantes que les œuvres de la plupart des Chrétiens que je connais !)
 
a.      Qu’auraient dû avoir fait ces gens ? (Connaître Jésus.)
 
b.      Relisons la conversation de Jésus avec Thomas. Lisez à nouveau Jean 14.6-7. Quel est le problème de Thomas ? (Il ne connaît pas Jésus. Il ne comprend pas que « personne ne vient au Père sinon par moi ». Vous n’allez pas au Père par vos propres efforts. C’est la raison pour laquelle Jésus dit à ceux qui se réclament de leurs (puissantes) œuvres comme base pour leur salut, qu’ils ne connaissent pas Jésus. Ils ne comprennent pas que le chemin du salut ne passe que par Jésus.)
 
II.  Comprendre le chemin vers la sainteté
 
1.     Continuons la conversation des disciples avec Jésus. Lisez Jean 14.9-14. Il s’agit une longue lecture, mais je pense que nous devons lire les versets ensemble pour comprendre l’instruction de Jésus. Quel est le but des miracles faits par Jésus ? (Inspirer la croyance que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu.)
 
a.      Si le but de ces miracles est de prouver que Jésus est le Messie, pourquoi Jésus dit-il que ses disciples feront « de plus grandes [choses] encore » que celles-là ? Montrons-nous au gens que nous sommes avec Dieu ? (Cela passe à côté de l’enseignement. Le verset 13 nous dit que les miracles que nous faisons résultent du « Fils » qui rend gloire au « Père ».)
 
2.     Lisez Jean 14.15. Selon vous, pourquoi cela est-il vrai ? J’aime mes parents, mais parfois je ne leur obéis pas. (Considérez le contexte. Jésus discute de la façon dont nous pouvons rendre gloire à Dieu. Obéir aux commandements de Dieu rend gloire à Dieu. Si vous aimez Dieu, vous voulez lui rendre gloire.)
 
3.     Lisez Jean 14.16-17. Pourquoi Jésus parle-t-il immédiatement de l’Esprit saint ? (L’Esprit saint est Celui qui nous donne la perspicacité, la conviction et la puissance pour obéir – pour faire les œuvres.)
 
4.     Sautons quelques versets pour faire le lien entre les deux. Lisez Jean 14.26. Comment cela décrit-il le rôle de l’Esprit saint dans notre vie ?
 
5.     Lisez Jean 14.23-24. Quelle est la valeur ajoutée de l’obéissance à Dieu ? (Dieu nous aimera et il fera sa demeure auprès de nous.)
 
a.      Je pensais que Dieu aimait tout le monde ! Romains 5.8 dit que Dieu a tellement aimé les « pécheurs » qu’il est mort pour eux. Comment expliquer Jean 14.23 ? (Je pense que cela signifie davantage que l’amour général que Dieu a pour tous les pécheurs. Cela signifie que Dieu bénira votre vie avec sa présence.)
 
b.      Lisez Psaumes 91.14-16. Quels détails cela ajoute-t-il à l’idée selon laquelle notre relation d’amour avec Dieu améliore notre vie ?
 
6.     Lisez 1 Jean 2.3-6. Selon vous, pourquoi Jean utilise-t-il le terme « marcher » pour décrire la vie de quelqu’un qui aime Jésus ? (Il s’agit d’une vie progressive. Une vie au cours de laquelle vous avancez vers la sainteté.)
 
III.  Prêchez-le !
 
1.     Lisez Apocalypse 14.6-7. Selon ce texte, que doit être fait avec la « bonne nouvelle éternelle » ? (Elle devrait être proclamée à ceux qui vivent sur la terre.)
 
a.      Comment cet ange décrit-il la bonne nouvelle éternelle ? (Craindre Dieu et lui donner gloire. Le Créateur Dieu est Jésus (Jean 1.1-5, 14).)
 
b.      Quoi d’autre l’ange nous demande-t-il de faire ? (« Donnez-lui gloire ». Notre vie d’obéissance donne gloire à Dieu.)
 
2.     Lisez Apocalypse 14.8. Comment sont décrits les perdus ? (Ils ont bu le « vin » de l’adultère – l’infidélité à Dieu. Voyez-vous qu’il s’agit d’un appel à faire un choix ? Il ne s’agit pas d’une discussion pour savoir si vous avez commis des péchés spécifiques. La ligne séparant le bien et le mal n’a rien à voir avec de l’allégeance. Rappelez-vous notre discussion de Romains 10.9-10. Avez-vous accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur ?)
 
3.     Cher(ère) ami(e), ne manquez pas ce message. Vous êtes sauvé(e) par la grâce seule – aucun élément de cette grâce n’a de rapport avec vos œuvres. Mais une fois sauvé(e), vous voulez rendre gloire à Dieu parce que vous l’aimez. Vous le faites en lui obéissant. Ce qui est magnifique avec l’obéissance, c’est qu’elle vous bénit. L’obéissance résulte de votre amour pour Dieu. Elle n’est pas la clé pour le salut. Mais votre vie doit refléter une « marche » vers une plus grande obéissance, une marche vers la sainteté ! Comprenez-vous que votre assurance du salut se base sur votre acceptation de Jésus ? Si tel est le cas, confessez Jésus et croyez en lui maintenant ! Demandez ensuite à l’Esprit saint de vous aider à commencer votre marche vers la sainteté.
 
IV.    La semaine prochaine : Christ dans le sanctuaire céleste.
 

faire un don