Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 – Le « changement » de loi (Romains 7 & 8, Apocalypse 14, Genèse 2)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quel est le but de la vie chrétienne ? N’est-il pas de rendre gloire à Dieu ? Comment rendons-nous gloire à Dieu au milieu du conflit qui fait rage entre le bien et le mal ? Nous avons appris il y a deux semaines qu’un aspect du message pour les temps de la fin était que Babylone est tombée (Apocalypse 14.8). Elle est vaincue, mais pas morte. Cela signifie que nous devons être attentifs aux résultats dans le conflit et faire ce que nous pouvons pour promouvoir Dieu et son royaume. Ouvrons la Bible et découvrons-en davantage sur une question centrale dans notre effort pour rendre gloire à Dieu !
 
I.  La bonne loi
 
1.     Lisez Romains 7.14-16. Quel est le problème ici ? (Nous luttons contre le péché. Nous nous trouvons à faire des choses que nous ne voulons pas faire.)
 
a.      Attendez une minute ! Comment pouvez-vous dire que vous ne voulez pas le faire, alors que vous le faites quand même involontairement ? (Je pense que cela signifie qu’intellectuellement nous savons que nous ne devrions pas le faire. Intellectuellement nous voulons obéir à Dieu.)
 
b.      Quelle est la norme convenue, celle que nous échouons à respecter ? (La loi. Il ne s’agit pas d’une attaque contre la loi. Cela montre que le problème est avec nous.)
 
2.     Lisez Romains 7.17-20. Pourquoi n’arrivons-nous pas à respecter la norme que Dieu nous a donnée ? (À cause de notre nature pécheresse. « C’est le péché qui habite en moi ».)
 
a.      Il y a deux semaines nous avons appris que l’Esprit saint vit en nous (Jean 14.16-17, 23). Comment le péché peut-il également vivre en nous ? (Cela reflète la lutte dans notre cheminement chrétien.)
 
3.     Lisez Romains 7.21-25. Qui nous sauve hors de cette lutte ? (Lisez Romains 8.1. Jésus ! C’est ce que nous avons étudié il y a deux semaines, croire en Jésus est la clé du salut. Le chemin vers le ciel ne passe que par lui seul.)
 
4.     Arrêtez-vous un instant et réfléchissez à la façon dont est traitée la loi dans les versets que nous venons d’étudier. La loi est-elle condamnée ? (Non. Romains 7.22 dit : « Pour ce qui est de l’homme que je suis intérieurement, je prends plaisir à la loi de Dieu ». Le problème n’est pas la loi, le problème est nous. Le problème est notre nature pécheresse. La magnifique bonne nouvelle est que Jésus a obéi à la loi à notre place. Par lui, nous avons payé la pénalité pour notre manque d’obéissance à la loi.)
 
II.  La bataille pour Dieu
 
1.     Lisez Apocalypse 14.6-7. Nous avons abordé ce texte il y a deux semaines, mais pour une autre raison. Quelles sont les deux choses que nous dit ce texte au sujet de Dieu ? (Il est le Créateur et il amène le jugement.)
 
a.      Avez-vous déjà dit : « Vous n’avez pas le droit de me juger » ? Si vous ne l’avez jamais dit, êtes-vous d’accord qu’une personne qui porte un jugement à votre encontre devrait avoir l’autorité pour juger ? (Bien sûr.)
 
i.       Quelle est la base de l’autorité de Dieu pour faire ce jugement ? (C’est le fait qu’il est le Créateur. Il y a plusieurs années, j’ai fait une étude de la Bible pour voir ce qu’avance Dieu comme base pour réclamer notre allégeance. Je ne me rappelle pas exactement le nombre précis, mais il y avait au moins 100 passages où Dieu utilise sa Création comme base pour asseoir son autorité.)
 
ii.       Hugh Ross a écrit une série de livres sur la science de la Création. La compréhension de Ross de la science est bien plus grande que la mienne, mais ce qu’il relève est que l’œuvre scientifique de Dieu est étonnante et précise. Je n’en reviens pas qu’un Dieu d’une intelligence et d’une capacité aussi immenses se préoccupe quotidiennement de moi !)
 
iii.       Introduisons un peu de logique dans Apocalypse 14.6-7. Selon vous, qu’est-ce qui est remis en cause par les humains durant les temps de la fin ? (L’autorité de Dieu en tant que Créateur !)
 
2.     Lisez Genèse 2.1-3. Pourquoi Dieu a-t-il béni le septième jour et en a-t-il fait un jour sacré ? (Parce qu’il a terminé la Création. Le sabbat est spécifiquement lié à la Création.)
 
3.     Lisez Exode 20.8-11. Nous avons précédemment discuté le point de vue de Paul sur la loi, en laquelle il prenait plaisir. Au cœur de la loi se trouvent les Dix Commandements, et au cœur des Dix Commandements se trouve ce commandement. Quelle est la raison pour ce commandement ? (Célébrer, se souvenir de Dieu comme notre Créateur !)
 
a.      Trouvez-vous du plaisir dans les vacances et les jours fériés ? Rappelez-vous que Paul prend plaisir dans la loi. Prenez-vous du plaisir dans cette vacance hebdomadaire ?
 
4.     Lisez Apocalypse 14.8. À la place de Satan, si vous deviez encourager l’infidélité des humains envers Dieu, quelle serait votre première cible ? (La Création. J’essayerais de détruire la croyance en un Dieu Créateur. Cela attaque l’autorité de Dieu sur nous tous. L’évolution est l’attaque la plus insidieuse parce qu’elle proclame que la chance peut faire l’œuvre étonnante et précise de Dieu. J’attaquerais aussi le mémorial de l’acte de création de la part de Dieu, le sabbat du septième jour de la semaine (samedi).)
 
a.      Comment se débrouille Satan avec son plan de bataille évident ?
 
III.  La Bible et le sabbat
 
1.     La raison de garder le sabbat et impérieuse, compte tenu du conflit entre le bien et le mal. Lisons d’autres textes bibliques pour voir si Dieu a changé quoi que ce soit dans le mémorial de sa Création. Lisez Luc 4.14-16. Quelle était l’habitude de Jésus relativement à l’adoration hebdomadaire ? (Il rendait un culte à Dieu pendant le jour du sabbat.)
 
2.     Lisez Luc 23.55-56. Quelle était l’habitude des disciples de Jésus ? (Ils se reposaient le jour du sabbat.)
 
3.     Lisez Luc 23.50-54. Quel jour Jésus a-t-il été crucifié ? (Le « jour de la Préparation ». Cela nous dit que Jésus est mort un vendredi.)
 
4.     Lisez Luc 24.1-7. Quand Jésus est-il ressuscité ? (Dimanche. Tant la référence au « premier jour de la semaine » qu’au « troisième jour » nous dit que Jésus était dans le tombeau durant le sabbat.)
 
a.      Pourquoi Jésus s’est-il reposé dans le tombeau le samedi ? (Si votre fils venait juste de gagner le Super Bowl de l’univers, si votre fils venait d’être brutalisé et tué, aimeriez-vous l’amener tout de suite à la maison et l’entourer de vos bras ? (Bien sûr ! Jésus fait la même chose que lui et ses disciples ont toujours fait – se reposer le sabbat.)
 
b.      En quoi le repos le jour du sabbat a-t-il du sens ici ? (Quand vous vous rappelez que le repos du sabbat est le mémorial de la puissance de Jésus comme votre Créateur, il devient alors tout à fait logique qu’après que Jésus ait vaincu le conflit contre le mal, quand qu’il nous a reconquis, il se repose à nouveau le jour du sabbat pour commémorer sa merveilleuse victoire.)
 
5.     Lisez Actes 16.13-14. Qu’est-ce que cela nous montre au sujet des activités de Paul après la mort et la résurrection de Jésus ? (La Bible mentionne ce jour comme étant le sabbat (sans utiliser de titre séculier comme samedi ou le septième jour de la semaine), et elle nous dit que Paul et quelques femmes étaient rassemblés pour prier.)
 
a.      Qu’y a-t-il de significatif dans le fait qu’il ne s’agit pas d’une rencontre dans la synagogue ? (Les textes qui montrent les disciples s’exprimant dans une synagogue le sabbat peuvent simplement refléter leur motivation à s’exprimer devant une foule d’auditeurs, et ne pas nécessairement être considérés comme un argument en faveur du jour d’adoration.)
 
6.     Lisez Jean 20.17-19. Cela montre-t-il que les disciples adorent le dimanche ? (Non. Rappelez-vous que Jésus est ressuscité le dimanche, ainsi Jésus se montre à ses disciples le même jour.)
 
7.     Lisez Actes 20.6-7. Quel jour les gens sont-ils venus pour manger ensemble et se réunir ? (Rappelez-vous qu’à cette époque les jours commençaient au coucher du soleil et se terminaient au coucher du soleil suivant (Luc 23.54). La référence à Paul parlant après la tombée de la nuit peut signifier que les gens étaient ensemble le jour du sabbat, et ils ont commencé à manger et à écouter Paul après la tombée de la nuit – d’où la référence au premier jour de la semaine.)
 
a.      Le moment de cette histoire n’est pas très clair. Il est certain qu’une note indiquant qu’une réunion a eu lieu le dimanche ne dit rien au sujet d’un changement de la loi. Si Dieu avait eu l’intention de changer le jour de repos, pensez-vous qu’il aurait été clair sur le changement ?
 
8.     Lisez 1 Corinthiens 16.1-2. Que dit ce texte sur l’adoration le premier jour de la semaine ? (Il ne dit rien sur l’adoration, mais plutôt sur la préparation de leurs offrandes. Paul leur dit de le faire suffisamment tôt, sans attendre le dernier moment. Cela suggère une activité incompatible avec le sabbat plutôt qu’une preuve de l’adoration le dimanche.)
 
9.     Lisez Ésaïe 66.22-23. À quel moment adorons-nous le sabbat ici ? (Sur la nouvelle terre ! Cela indique une continuation du sabbat comme jour d’adoration.)
 
10.     Cher(ère) ami(e), si vous comprenez le point central du conflit entre Dieu et Satan, si vous comprenez que le but de Satan est d’effacer notre compréhension de Dieu en tant que Créateur, alors vous réalisez l’importance de garder le sabbat. Si vous n’adorez pas déjà pendant le sabbat, le considérant comme un jour de repos spécial, pourquoi ne pas prendre cette décision maintenant ?
 
IV.    La semaine prochaine : Matthieu 24 et 25.
 

faire un don